2016 Les voeux du Maire

Les voeux du Maire, ont été présentés lors de du partage très convivial de la galette, le 10 janvier 2016.

 

 

voeux 2016 et galette

 

 

Mesdames et Messieurs

2015 vient de se terminer et je me fais l’écho d’une majorité de personnes pensant que c’est une année à oublier rapidement.

Il y a un an déjà, le 7 janvier, face à l’horreur chez Charlie Hebdo, la population a initié un mouvement de cohésion en proclamant: Nous sommes Charlie. Les mois ont passé, cet épisode tombait doucement dans l’oubli quand, le 13 novembre dernier, la violence s’est déchainée à nouveau, faisant des centaines de victimes sur notre sol. Nouvel élan de cohésion à très grande échelle et le Bleu, blanc, rouge a envahi notre quotidien. Malheureusement l’Etat d’Urgence encore en vigueur nous le rappelle tous les jours, il nous sera difficile de retrouver un sentiment de sécurité.

2015 a été une année riche en bouleversements de politiques territoriales.

Les électeurs lorrains ont été appelés cinq fois aux urnes. Petite mise en bouche le 1er Février avec la consultation sur le projet de la gare de Vandières. A peine terminée, gros remue-ménage autour des départements. Allaient-ils continuer d’exister ? La réponse a été oui. Mais leurs compétences n’étaient toujours pas arrêtées qu’il nous fallait déjà élire leurs représentants. Et pour compliquer le tout, les cantons sont redécoupés et agrandis, le nôtre compte 98 communes. A la tête de chaque canton, il est décidé que deux représentants seront élus avec parité obligatoire. Pour couronner le tout, le Conseil Général change de nom pour s’appeler Conseil Départemental. Appel aux urnes les 22 et 29 mars.

Pas le temps de respirer que les Régions prennent la vedette. Non seulement leur nombre diminue mais le regroupement qui paraissait improbable de certains départements au sein d’une même région, fait encore couler beaucoup d’encre. Qu’à cela ne tienne, nouvel appel aux urnes les 6 et 13 décembre pour élire les conseillers régionaux. Et là je ne vous faits pas l’offense de vous rappeler le spectacle soit disant démocratique auquel nous avons assisté.

Je vous parlerai à peine de la carte des intercommunalités que la loi Notré, promulguée le 07 Août dernier, a redessinée pour atteindre 15000 habitants minimum par intercommunalité. La nôtre avec ses 11300 habitants a obtenu une dérogation pour rester provisoirement en l’état en faisant valoir sa densité de 30 habitants au kilomètre carré alors que le seuil est de 30,7.

Bouleversement aussi de l’urbanisme. Depuis le 1er juillet dernier suite à la loi Alur (accès au logement et urbanisme rénové), l’état n’instruit plus les dossiers d’autorisation du droit du sol (permis de construire, déclaration préalables, etc) A notre niveau, Terres de Lorraine qui est le regroupement de plusieurs intercommunalités (CC Colombey, CC Moselle et Madon, CC Hazelle en Haie, CC Toulois, CC Saintois), reprend ces instructions. Sauf à dire que ce service qui était jusqu’alors gratuit aura un coût pour les communes. Notre carte communale également, depuis la loi Notré, va devenir caduque, comme également les POS. Les PLU eux doivent se mettre en conformité avec le Scot, la loi Alur et le Grenelle 2 de l’environnement. Pour uniformiser tout cela, notre intercommunalité va rédiger un PLUI à l’échelle des 39 communes. Cela a débuté en septembre dernier et sera finalisé pour 2019. Des concertations, dans chaque commune et avec tous les habitants, vont être initiées à différents stades du projet.

 

2015 c’est aussi l’année de tous les records pour la météo : le plus de soleil, le plus de chaleur, le moins de neige, le moins de pluie. Il s’en suit la période d’étiage la plus longue. Toutes ces conjonctions qui nous ont obligées, dès le mois de Juin, à mettre en application les restrictions d’utilisation de l’eau potable qui sont encore d’actualité. Sans être pessimiste, je pense que ces phénomènes risquent de se reproduire souvent dans les années futures.

Malgré tout ça, dans notre commune, des projets de travaux ont été finalisés. Comme par exemple l’éclairage public pour lequel tous les luminaires ont été remplacés et les ampoules qui étaient encore au mercure, métal dont la dangerosité n’est plus à prouver, sont maintenant au sodium basse pression. Ce changement, financé dans le cadre de l’investissement, a coûté 7020 € H.T sur lesquels nous avons obtenu 4914 € de subvention. La TVA sera récupérée en N+1 par le biais du FCTVA. A charge pour la commune 2106 € pour un parc tout neuf sachant qu’à chaque changement d’ampoule défectueuse, cela coutait 250 € en fonctionnement, c’est-à-dire sans aucune aide de compensation.

Le deuxième grand chantier, la mise en accessibilité de l’église. Les travaux sont terminés et nous pouvons nous féliciter du choix de l’entreprise Fauvet de Maxey sur Meuse pour toute la menuiserie et de l’entreprise Thiriot de Jubainville pour la maçonnerie. Elles nous ont livré des prestations de qualité au-delà de nos espérances. Le projet global a coûté 47100 € H.T sur lesquels nous avons obtenus 21455 € de subvention DETR et Solidarité aux Communes rurales. La TVA sera récupérée en N+1 par le FCTVA.

Divers travaux moindres ont été réalisés également, notamment le nettoyage des réserves hautes et basses du château d’eau, le changement d’une vanne principale toujours au château d’eau. La création de bancs en pierres (1, place des tilleuls ; 1, place du cimetière et 1, sous l’abri bus). Tout ceci avec réutilisation des pierres démontées de l’ancien lavoir. Ont été changés deux volets d’un logement communal. Ont été mis en place 10 panneaux de signalisation sur des chemins communaux et d’exploitation. Il a fallu aussi procéder à la déconstruction, rue des prés, d’un hangar déclaré dangereux par l’expert du tribunal, mais pour lequel le propriétaire se refuse d’agir. Je vous rappelle que ce propriétaire a une dette de plus de 42000 € vis-à-vis de la Commune.

Sans vouloir plomber l’ambiance, je me dois de vous confirmer tout ce qui se dit sur les baisses très significatives des subventions, dotations et autre péréquations horizontales qui sont pour majorité des ressources financières de la commune. Dans notre commune à la gestion très stricte, trouver autant en économie de fonctionnement va s’avérer être très difficile.

Pourtant, 2016 sera encore une année où nous continuerons à tout mettre en œuvre pour la protection, l’entretien et l’amélioration du patrimoine communal: bâtiments et logements, notamment l’isolation d’un logement communal; voirie et chemins communaux; distribution d’eau potable répondant aux normes de qualité; gestion de la forêt; etc.

Pour 2016, nous avons commencés, et nous le renouvellerons, à faire appel aux habitants pour que des bonnes volontés interviennent sur des actions ponctuelles. Je remercie les personnes qui se sont inscrites pour participer à une action nettoyage après travaux qui se fera courant janvier. Je reste persuadé que seules cohésion et solidarité peuvent maintenir le bien vivre ensemble et le bien vivre en milieu rural. Elles sont en mesure de pallier à la disparition inéluctable et irréversible d’une grande partie des services de proximité.

Puisque j’en suis aux remerciements, j’adresse mes plus sincères aux conseillers municipaux qui, depuis presque deux ans déjà, me soutiennent et m’aident pour que tout ce qui est possible soit fait dans l’intérêt de la commune et de tous ses habitants. Merci de vive voix à ceux qui sont ici cet après-midi et auxquels j’associe Jean-Paul qui n’a pu être présent. Merci à Sylvain, bien qu’il ait tout récemment démissionné de sa fonction de conseiller municipal, lui qui a toujours fait son possible pour participer aux réunions de travail ou de conseil, malgré son emploi qui l’oblige à s’absenter toute la semaine.

Pour les autres, qui depuis près d’un an brillent par leur absence systématique, j’ose le souhait que cette année, ils décident enfin de s’investir dans leur fonction. Que ce soit par respect pour les électeurs qui, par leurs voix, leur ont donné leur confiance ou par envie de servir l’intérêt général en toute modestie.

Je profite de l’occasion pour vous rappeler que tous les élus, moi le premier, sont à votre écoute, à votre disposition et joignables facilement et que toutes les réunions du conseil municipal sont ouvertes au public sauf en cas de décision de huis-clos.

Un grand merci aux personnes qui ont voulu que le Foyer Rural continu à vivre et ont décidé de s’y investir. Le Foyer Rural indispensable support de la section tir à l’arc qui rayonne bien au-delà du département, le Foyer Rural porteur de la manifestation « les peintres dans la rue » concept unique sur tout le territoire, le Foyer Rural qui, en initiant diverses activités socio-culturelles est le vecteur d’échanges intergénérationnels et contribue au bien vivre ensemble.

Je termine en vous souhaitant en mon nom et au nom de l’équipe municipale une très bonne année 2016 avec santé, joie et bonheur.

Jean-Jacques Tavernier

 

 

 

voeux2016JJT2