2018, les voeux du Maire

Le Maire,M. Jean-Jacques Tavernier, et son Conseil Municipal ont réuni les habitants du village le 21 janvier 2018 dans la salle du lavoir pour la cérémonie traditionnelle des Voeux, réunion qui s’est déroulée dans un climat très sympathique.

J.-J. Tavernier

 

 

voeux 2018

 

 

«
Il y a un an, pratiquement jour pour jour, nous évoquions l’attente forte des résultats de l’élection présidentielle et des élections législatives à venir. Nous espérions l’émergence de femmes et d’hommes qui pourraient travailler sereinement, tendant tous vers un seul but, redonner emploi, sécurité et services de proximité pour tous.

Nous venions d’assister, deux mois plus tôt à la prise des commandes de la première puissance du monde par M. Donald Trump. En Europe, les extrêmes progressaient et les Anglais étaient sur le point de décider, par référendum, du Brexit.

Au soir du 07 mai 2017, plus de 20 millions d’électeurs ont décidé de confier, pour 5 ans, l’avenir de la France à M. Emmanuel Macron et quelques semaines plus tard, il lui était donné une confortable majorité législative pouvant lui permettre de faire appliquer ses réformes.

Depuis, à l’international, l’image de la France s’est considérablement améliorée, ce qui rappelle qu’elle est une grande puissance avec laquelle il faut compter. En Europe, elle peut retrouver sa place de locomotive, en l’absence de l’Angleterre et pour pallier la fragilité actuelle de l’Allemagne.

En France, le paysage politique a été totalement remanié et chacun s’accorde pour dire qu’il faut laisser du temps à l’équipe gouvernementale. Elle doit profiter d’une situation économique et sociale, dont certains voyants passent au vert. Nous espérons, pour 2018, des résultats positifs et toujours en progression, rendant à chacun la contrepartie des efforts qui sont demandés.

 

UN DEUIL

Au niveau communal, 2017 nous a de nouveau endeuillé. Nous avons une pensée forte pour Anne-Marie et assurons Michel de notre soutien.

 

LA BAISSE DU BUDGET DE LA COMMUNE

Comme la majeure partie des communes, nous avons en 2017, subi une nouvelle baisse des dotations de fonctionnement que l’Etat nous verse. Pour l’investissement c’est encore plus difficile, car tous les dossiers de demande de subvention sont soumis à des impératifs tels qu’ils sont pratiquement inaccessibles aux nombreuses petites communes, comme Mont l’Étroit.

Pour le budget communal de fonctionnement, en 2017, l’équipe municipale a poursuivi sa politique de réduction drastique des frais.

Tout en gérant les dépenses obligatoires courantes, il faut faire face aux frais supplémentaires générés par les nouvelles normes, par le financement des nouvelles prises de compétences de l’intercommunalité, par les obligations d’équipements pour l’administratif, le pompon revenant, en 2017 à la dématérialisation totale dont la mise en place nous coûte cher en logiciels, en matériels, en conventions et en temps de secrétariat.

Il faut également assurer les réparations et l’entretien nécessaires du patrimoine communal et apporter les services minimums aux habitants.

 

DES ÉCONOMIES DE FONCTIONNEMENT

Des économies de fonctionnement ont été rendues possibles en détaillant et en renégociant toutes les interventions d’entreprises et d’artisans, en allant au plus juste pour tous les achats nécessaires au fonctionnement de la commune et de manière générale, pour toutes les actions pouvant générer une dépense, aussi minime soit-elle.

 

L’IMPLICATION FORTE DU CONSEIL MUNICIPAL

La réalisation de nombreuses interventions par l’équipe municipale a également permis une réduction des dépenses. Tout cela, évidemment, demande toujours plus d’investissement personnel de la part des élus.

Je veux profiter de cette occasion pour remercier les élus qui ont accepté ce surplus d’investissement tout en leur présentant mes plus plates excuses car je sais leur discrétion et leur réticence à être mis en avant. Merci Alain qui en plus de tout, trouve du temps pour gérer le site communal. Merci Claudine, merci Nicole qui en plus, à elles deux, gèrent cette salle polyvalente, préparation et entretien compris, pour toutes les utilisations faites par la commune. Merci Jean-Paul, discret parmi les discrets, qu’il m’arrive de solliciter dans des situations d’urgence et qui jamais n’hésite à mettre son expérience pratique et même son matériel personnel au service de la commune, c’est-à-dire au service de tous. Merci particulier à ces élus pour leur participation dans l’épais dossier de l’assainissement collectif, qui a nécessité, depuis 2014, et nécessite encore, de nombreuses réunions, tant sur le terrain qu’à la Mairie, avec tous les intervenants.

Je suis en mesure de vous annoncer aujourd’hui que la station de traitement des eaux polluées sera mise en service lundi 22 janvier 2018, c’est-à-dire demain. Une information personnalisée va être adressée à tous les propriétaires, dans les prochains jours.

Pour les élus, le dernier merci, mais non le moindre, je l’adresse à Michel qui, à mes côtés, est sur tous les fronts des dossiers communaux mais également intercommunaux. Intercommunalité qui, pour Michel et moi, représente, en moyenne, sur l’année, 2 réunions par semaine, hors de la commune.

 

L’ÉCOLE, L’INTERCOMMUNALITÉ

Réunions, par exemple, autour de l’école avec, depuis 2014, maintes études et réflexions pour un éventuel regroupement à 7 communes (à ce jour, le projet semble très compromis et se dirige vers un abandon, faute de consensus). Discussions sur la carte scolaire (l’IEN, inspecteur de l’éducation nationale de notre circonscription annonçant déjà qu’à la rentrée 2018, pour notre RPI -Regroupement Pédagogique Intercommunal- un poste devrait être supprimé, donc une classe).
Discussions sur l’OPAH (Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat), sur le PLUI (Plan Local d’Urbanisme Intercommunal) qui va régir les autorisations d’urbanisme jusqu’en 2038 et pour lequel des réunions publiques, des informations multiples par le biais de différents supports et médias et des rencontres personnalisées vont être organisées tout au long de 2018.

Discussions sur les prises de compétences intercommunales, la dernière en date étant la GEMAPI (Gestion des Milieux Aquatiques et Protection contre les Inondations).

Discussions sur les prises de compétences futures, par exemple le transport alternatif. Je vous rappelle que le transport, transport scolaire compris, est devenu une compétence régionale qui ne concerne que les lignes principales de déplacement. La future compétence intercommunale et le travail en commun à plusieurs intercommunalités devraient permettre la continuité de ces grandes lignes pour un maillage plus fin des territoires et assurer un déplacement pour tous, par des moyens de transport alternatifs, dont certains sont encore à inventer. Pour 2020, la compétence eau et assainissement est transférée obligatoirement aux intercommunalités, dans le cadre de la loi Notré, cela fait déjà couler beaucoup d’encre. Depuis le discours du Président de la République qui l’évoquait fin novembre au congrès des Maires, la communication de l’État affine un peu plus chaque jour son contour et précise son contenu.

 

LE DÉNEIGEMENT DES RUES

Au niveau communal, je veux également souligner l’engagement de M. Antoine REVAUD qui, après avoir équipé son tracteur d’une lame de déneigement et d’une saleuse, assure dorénavant, assisté de Jean-Paul, le déneigement et le salage des voies communales, sous couvert d’une convention signée avec la commune.

Il est également devenu membre de la commission communale de la forêt et a aussi participé activement aux recherches de solutions lors des problèmes d’approvisionnement en eau potable dans la commune, fin 2016 et début 2017.

 

L’EAU POTABLE

Ces difficultés d’approvisionnement en eau ont nécessité, entre autres, des travaux de réparation au captage « En Bon Pré, » qui ont été réalisés pendant l’été.

De plus, la prise d’eau privée sur ce captage, dont l’ouverture non maîtrisée créait un manque d’eau préjudiciable pour une partie des abonnés, va être légalisée et réglementée.

 

DES AVANCÉES DANS L’ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

En 2018, nous continuons à saluer les nombreuses initiatives dans le cadre « Terres de Lorraine » dont fait partie notre intercommunalité. Initiatives dont la liste est très longue, notamment pour la transition énergétique et des ressources, pour le développement durable. Une implication forte aussi dans l’économie sociale et solidaire qui participe au dynamisme économique, social et environnemental du territoire. Rappelons qu’en Lorraine, près d’un emploi privé sur 7 relève de l’Économie Sociale et Solidaire.
Tout proche de nous, à Allain, est installé « Le Relais », Entreprise à but socio-économique, dont chaque centime généré est réinvesti à des fins de lutte contre l’exclusion et à la création d’emplois locaux. A ce jour 42 personnes y sont employées. Cette entreprise collecte et trie vêtements, textiles, chaussures et maroquinerie. Les plus belles pièces, quasiment neuves, sont vendues à la boutique « Ding-Fring », annexe du Relais, installée à Dommartin-lès-Toul. Le reste part au recyclage pour transformation en chiffons ou en isolants thermiques ou phoniques pour le bâtiment. En 2017, près de 4000 tonnes de textile ont ainsi été traitées.

Une grande fierté également pour notre intercommunalité, c’est l’expérimentation Territoire Zéro Chômeur. De l’action commune d’ATD Quart Monde, de la Communauté de Commune du Pays de Colombey et du Sud-Toulois et de l’association « les Tailleurs de Bouleau », est née, il y a un an, « La Fabrique », Entreprise à But d’Emploi, installée à Bulligny. Depuis, La Fabrique a élargi et structuré ses domaines d’activité et a déjà permis à 40 chômeurs de retrouver un emploi en CDI. Depuis hier matin, La Fabrique a ouvert, dans la zone « En Prave », « La Recyclerie », une boutique où sont proposés, issus de la récupération, divers meubles et objets, rénovés, recyclés, réinventés.

 

UNE GESTION DES PLUS STRICTES

Pour la Commune, soyez assurés que, tout au long de cette nouvelle année, l’équipe municipale maintiendra son engagement d’une gestion des plus strictes, faisant face à ses devoirs envers tous les habitants et œuvrant pour que, malgré les baisses de recettes, personne n’en subisse de conséquence, notamment du point de vue de la fiscalité communale.

Qu’en 2018 soit réalisé mon souhait de voir entre tous les habitants, partage, ouverture de la parole, échanges, solidarité. Tous ensemble pour apprécier au mieux la qualité de vie dans le village, pour que cette qualité de vie soit maintenue et pour pallier aux manques certains, notamment en transports, en services, en commerces de proximité.

 

UNE NOUVELLE NAISSANCE

2018 commence par une heureuse nouvelle dans la commune, la naissance, il y a 10 jours de Lucie a qui nous souhaitons la bienvenue. Félicitations à ses parents Antoine et Mélissa.

 

UNE NOUVELLE CONSTRUCTION

A signaler également, le démarrage, au printemps, d’une nouvelle construction, suite à l’accord d’un permis de construire, en Armagnerie.
Concernant le logement communal à louer, 1 rue de l’église, quelques travaux de réparation sont nécessaires pour le carrelage au sol. Y accueillir ensuite une famille avec enfants serait le scénario idéal.

 

18 MARS 2018 :
ÉLECTION MUNICIPALE PARTIELLE,
POUR COMPLÉTER LE CONSEIL MUNICIPAL

Pour terminer, je vous informe que, depuis le 6 janvier 2018, M. Pascal George a démissionné de sa fonction de conseiller municipal. Après celles fin 2015 de M. Sylvain Courtois, en 2016 de Mme Fabienne Pichancourt et en 2017 de Mme Bénédicte George, c’est la 4ème démission. Il devient donc obligatoire d’organiser une élection municipale partielle complémentaire.
Le premier tour de cette élection se déroulera le dimanche18 mars 2018. Tous les électeurs de la commune votent, ils seront avisés par courrier des modalités de ce scrutin.

 

ENGAGEZ-VOUS !

Toute personne, éligible au mandat de conseiller municipal, qui souhaite intégrer le conseil municipal et devenir acteur de la démocratie locale, devra faire état de sa candidature et la déposer à la Sous-Préfecture de Toul, le 27 ou 28 février ou le 1er mars 2018, sur rendez-vous.

Il me reste, associé à l’ensemble du conseil municipal, à vous souhaiter tous mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année. Parfait équilibre familial, professionnel et scolaire, joie, bonheur et surtout une très bonne santé, ingrédients nécessaires pour une année réussie.
»

 Jean-Jacques TAVERNIER
 .
 .
 .
voeux 2018
Voeux 2018
voeux 2018
.
Après le discours de M. le Maire, l’assistance a partagé la galette et le verre de l’amitié.
voeux 2018 - partage de la galette
voeux 2018 - partage de la galette
 .
 .
Cette cérémonie des voeux a été l’occasion de rencontres conviviales pour les habitants du village
voeux 2018
voeux 2018
voeux 2018
voeux 2018
.
.
attention au chien
Photos A.Tisserant

 [post-views]